Home RSS
Real Estate
Cars

CHOC - Lev Leviev : 4,1 milliards, 210 ième fortune mondiale quitte ISRAEL pour LONDRES avec ses 9 enfants

Dan Assayah
CHOC - Lev Leviev : 4,1 milliards, 210 ième fortune mondiale quitte ISRAEL pour LONDRES avec ses 9 enfants


Pourquoi Lev Leviev quitte-il ISRAEL ? Lev Leviev (né le 30 juillet 1956 à Tachkent) est un homme d’affaires israélien milliardaire avec des intérêts étendus, incluant le commerce de diamant, l’ immobilier et les produits chimiques.



Selon Wikipedia, il est également un défenseur des causes philanthropiques juives et est le Président de la Fédération des Communautés Juives du CIS (FJC), un corps de parapluie représentant les Communautés Juives à travers l’ancienne URSS.

Il est le fondateur de la Fondation Ohr Avner, du nom de son père.

Il vivait à Bnei Brak, en Israël, avec son épouse Olga et leurs neuf enfants.

Il possède le canal TV russe israélien de Israël Plus et des investissements africano-israéliens, une société d’investissement internationale impliquée dans l’immobilier résidentiel, les centres commerciaux, l’énergie, la mode, les médias et les Nouvelles Technologies comme les Télécom.

En outre, Lev Leviev, contrôle les mines de diamants en Russie et en Afrique et il est devenu le concurrent important de la De Beers. Lev Leviev ne pardonne pas à la De Beers de l’avoir exclu en 1995 du Club des négociants (290 dans le monde), en raison de manœuvres dans l’ex-URSS, d’où cette volonté de réussite exceptionnelle.

Lev Leviev est né dans l’ancienne ville Soviétique de Tachkent en Uzbekistan en 1956. Son père, Rabbi Avner, et sa mère, Chana Leviev, étaient des membres influents de la Communauté Juive de Bukharan.

En 1971, quand il avait quinze ans, sa famille a émigré en Israël. Peu après, Lev Leviev a commencé à travailler comme apprenti dans une usine de polissage de diamant, et après son service militaire, il a établi sa propre usine de polissage de diamant.

Avec la chute du Communisme au début des années 90, Lev Leviev a développé ses affaires dans l’ Europe de l’Est et l’ancienne URSS.    Il a reçu les bénédictions pour le succès dans les affaires et l’appui personnel du Lubavitcher Rebbe, Rabbi Menachem Schneerson pour ses activités philanthropiques.

Il est actuellement le Président du Conseil d’Administration des Directeurs de Sociétés d’Investissements Africano-Israéliens, d’une Société d’Investissement active en Israël et autour du monde. Lev Leviev est connu pour être le champion de l’aile droite de la politique Juive. En 2005, le Groupe de Lev Leviev a développer un projet de 5.800 appartements pour 230 millions de dollards à Modi’in Illit dans le secteur de Haredi.

Lev Leviev est également le propriétaire d’un nouveau Centre détaillant de luxe du diamant portant son nom (la Lev Leviev Diamonds (LLD)). Aujourd’hui, la LLD porte son intérêt au cœur de l’Afrique. Repreneur de la Namibien Minerais Corporation (Namco), déclarée en faillite en juillet 2003., Lev Leviev a déployé en Namibie une armada de navires de forage au bord de l’Atlantique, dans une immense zone de prospection. Dans ce pays, Lev Leviev a récemment inauguré la plus grande taillerie de gemmes du continent.

Le journal LIBERATION avait donné une description du personnage : “Lev Leviev fait partie des magnats israéliens du diamant. Ce juif russe de 50 ans, fils de rabbin, émigre en Israël en 1972.Il use de ses liens en ex-URSS; soutien de Gorbatchev, il est aujourd’hui proche de Poutine ­ pour s’assurer un approvisionnement en diamants bruts au nez et à la barbe de De Beers, avec qui il rompt avec fracas en renonçant à son statut de sightholder. Ses relations lui sont utiles pour mettre un pied puis les deux en Angola, où il traite avec le pouvoir ex-marxiste. Ensuite, c’est la Namibie, aux portes de l’empire De Beers. Dernier sacrilège : il aide l’Afrique du Sud à monter des usines de polissage, alors que De Beers avait toujours pris soin de cloisonner lieux d’extraction et de traitement. Mais les jeunes loups de Tel-Aviv ont fort à faire avec la concurrence de Bombay. En fait, c’est de Palanpur, une commune de l’Etat du Gujarat, que sont presque tous originaires les poids lourds indiens du diamant”.


Source



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article


Disclaimer: The information presented and opinions expressed herein are those of the authors and do not necessarily represent the views of Estates Report and/or its partners.